GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Mgr Donat Robichaud, recherches historiques et généalogiques

Biographie Biographie| Présentation Présentation| Fichiers généalogiques Fichiers généalogiques| Base de données de L’Évangeline Base de données de L’Évangeline

MONSEIGNEUR DONAT ROBICHAUD

1924-2009
Mgr Donat Robichaud Ordination

Monseigneur Donat Robichaud est né à Shippagan le 6 octobre 1924 du mariage d'Alexandre Robichaud et d'Élisabeth Boudreau. Élève très brillant, ses parents l'envoyèrent au juvénat de Bathurst à l'âge de dix ans, alors qu'il en fallait avoir 13 ans pour y être admis. C'est ainsi qu'il obtint son baccalauréat Es Arts de l'Université du Sacré-Coeur de Bathurst à l'âge de 18 ans. C'était au printemps de 1943.

LE PRÊTRE

Il entra au Grand Séminaire Saint-Coeur-de-Marie à Halifax au mois de septembre 1943. À l'âge de 21 et demi, il avait terminé ses études au Grand Séminaire et était prêt pour être ordonné, mais l'âge canonique pour la prêtrise étant de 24 ans, il fallait avoir une dérogation de Rome pour qu'il y soit admis. Il fut ordonnée prêtre à Shippagan le 20 septembre 1947. Il commença sa vie religieuse comme vicaire dans les paroisses suivantes : Bathurst-Est, Dalhousie, Caraquet, Tracadie Petit-Rocher et Atholville. En 1964, il fut professeur au Petit Séminaire Saint-Charles à Bathurst et en 1968, il accepta le poste de supérieur de cette institution. Il fut curé de la paroisse de Beresford de 1971 à 1987, et termina son ministère dans la cure de Paquetville. Il prit officiellement sa retraite en l'an 2000. À deux reprises, il fut administrateur diocésain, soit en 1985 et en 1989. C'était à la suite des décès des évêques Godin et Richard.

L'HISTORIEN

Monseigneur Robichaud était un passionné de l'histoire et de généalogie depuis son tout jeune âge. Il publia plusieurs livres sur l'histoire et la généalogie de la famille Robichaud et plusieurs monographies paroissiales, dont celle de Shippagan, Beresford et Paquetville. Il fut l'un des membres fondateurs de la Société historique Nicolas-Denys en 1969. Son apport et sa contribution à cette société a été considérable. Il fut président de la société d'histoire de 1979 à 1995 et rédacteur de la Revue d'histoire de la Société de 1991 jusqu'à son décès en 2009. Grand bienfaiteur de la Société historique, il légua à celle-ci ses archives. La Société nomma en son honneur, son centre de documentation «Le Centre d'archives et de recherche Mgr-Donat-Robichaud». La bibliothèque publique de Beresford porte également son nom, «La bibliothèque Mgr-Robichaud».

Monseigneur Robichaud trouvait dans l'histoire et la généalogie une détente et un passe-temps passionnant. Ses loisirs et ses vacances y étaient dédiés. Il a été le mentor de nombreux amateurs d'histoire dont il encourageait la recherche et la publication par ses conseils judicieux. Il était toujours prêt à partager l'immense connaissance qu'il avait acquis en histoire et fut à ce titre un conférencier qui était beaucoup sollicité. Jamais il ne demandait des frais pour ses déplacements. Sa grande récompense était de faire connaître l'histoire régionale et acadienne le plus que possible.

Conscient que les instruments de recherches en histoire et en généalogie manquaient, il encouragea grandement la publication de répertoires de baptêmes, de mariages et de décès des différentes paroisses du Nord-Est du Nouveau-Brunswick. Il entreprit de répertorier le greffe du comté de Gloucester qu'il publia en 12 volumes, couvrant les années 1827 à 1891. Il fit la lecture de nombreux journaux et en résuma les articles les plus pertinents dans des publications. On compte à ce titre les journaux The Mercury (1826-1829), The Gleaner (1829-1880) de Miramichi, Mgr Donat RobichaudLe Courrier des Provinces Maritimes (1885-1903) de Bathurst et L'Évangéline de 1887 à 1957 en 8 volumes. Tous les articles sont donnés en ordre chronologique avec un index à la fin de chaque volume. Ces publications sont des outils de recherche incontournables et d'une grande utilité pour quiconque veut faire de la recherche en histoire et en généalogie.

Sa patience, sa détermination, son courage et sa persévérance dans ce qu'il entreprenait, lui ont permis de réaliser ses grands projets. Travailleur infatigable et doué d'une grande générosité, son plus grand désir était de faire profiter aux autres, sa recherche et ses connaissances en histoire et en généalogie.

Après une longue lutte contre le cancer, il s'éteignit paisiblement au Centre hospitalier de Bathurst le 8 août 2009 à l'âge de 84 ans. Il est inhumé dans le cimetière de sa paroisse natale, Shippagan.

Fidèle Thériault

Note : Pour ceux qui désirent en connaître plus sur la vie de cet être exceptionnel nous vous conseillons de consulter son autobiographie qu’il publia en 2006 : Douce souvenance / Donat Robichaud. — Moncton (N.-B.) ; Lévis : Éditions de la Francophonie, cop. 2006. — 476 p.


dessus

ch
cla
cca

Ce projet a été rendu possible grâce au Programme national de développement des archives (PNDA) de Patrimoine canadien, de la Bibliothèque et Archives Canada et au Conseil canadien des archives.

4.5.3