GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Défrichement, agriculture et politique: la colonisation dirigée au Nouveau Brunswick

home Accueil |  home Introduction | Stanley | Johnville | Kincardine | New Denmark | Allardville

pdf Bibliographie

Aller à 
Précédente Prochaine
Paroisse St. John the Evangelist Autres institutions et organisations sociales

Chapmanville
L'année qui suit l'arrivée de l'abbé Chapman, le grand incendie qui ravage Saint John laisse sans abri des milliers de résidents de la ville. Environ 35 familles se réinstallent à Chapmanville, localité voisine de Johnville, ainsi nommée en l'honneur de l'abbé Chapman. Des rumeurs prédisant la construction d'une ligne ferroviaire dans la région encouragent certains des anciens citadins à s'établir dans le comté de Carleton. La plupart des nouveaux venus demandent des terres sous le régime de la Free Grants Act (1872), qui a remplacé l'ancienne Labour Act pour la plupart des cas. Toutefois, peu d'entre eux restent sur leurs terres. Découragés par les nombreuses difficultés de la vie de pionnier, beaucoup s'en vont s'établir à Moose Mountain, à Holmesville ou dans des secteurs plus peuplés de la colonie de Johnville.
Vers cette époque, la construction d'une deuxième église St. John the Evangelist commence près de l'emplacement original grâce à des dons en argent et en nature fournis par les paroissiens et leurs voisins non catholiques. Lors du pique-nique paroissial, tenu le 20 août 1878, la charpente est déjà terminée. La nouvelle église est ouverte en 1882. Le pique-nique de Johnville est un grand succès et continuera d'être jusqu'à nos jours une activité sociale et un moyen de financement annuel.


4.10.8