GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Défrichement, agriculture et politique: la colonisation dirigée au Nouveau Brunswick

home Accueil |  home Introduction | Stanley | Johnville | Kincardine | New Denmark | Allardville

pdf Bibliographie

Aller à 
Précédente Prochaine
St. John Emigrants' Aid Society Visites de Mgr Sweeny

Premiers colons
Hugh McCann et sa femme Jane sont considérés comme les premiers résidents de Johnville. Ils arrivent à l'emplacement de la colonie, probablement à l'automne 1860, après avoir fait l'épuisant voyage de trois jours par navire fluvial à partir de Saint John. Une fois débarqués, les McCann traînent leurs provisions et leurs possessions à travers bois derrière une paire de boufs pendant six milles. Arrivés à leur lot, ils se mettent rapidement à l'ouvre pour construire un petit camp ou une cabane en rondins et défricher la terre pour planter des cultures de pommes de terre, d'avoine et de sarrasin. Ils se sentent certainement seuls et isolés au cours des premiers mois, séparés de leurs plus proches voisins par une distance d'environ deux milles à travers la forêt.
Toutefois, les McCann sont bientôt entourés de dizaines de familles de pionniers. De septembre à décembre 1861, environ 51 membres de l'Emigrants' Aid Society obtiennent l'approbation de leurs demandes de lots, et plus de 125 demandes de lots sont reçues de 1862 à 1869. Parmi les pétitionnaires, beaucoup sont pauvres. Les colons arrivent avec peu de possessions, aucune habileté nécessaire à la vie de pionniers et peu ou pas d'argent. Toutefois, comme les McCann, beaucoup persévèrent. Après avoir satisfait à toutes les exigences du gouvernement, ce qui prend souvent bon nombre d'années, ils reçoivent la concession officielle de leur terre.


4.10.8