GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Défrichement, agriculture et politique: la colonisation dirigée au Nouveau Brunswick

home Accueil |  home Introduction | Stanley | Johnville | Kincardine | New Denmark | Allardville

pdf Bibliographie

Aller à 
Précédente Prochaine
Stanley - Introduction Début des travaux

New Brunswick and Nova Scotia Land Company
Les politiciens et marchands britanniques qui se réunissent avec d'autres personnes à la Crown and Anchor Tavern, sur le Strand de Londres, le 2 mars 1831, font des conjectures sur la richesse qu'on peut acquérir en achetant des terres coloniales en Amérique du Nord britannique.
Le groupe, qui compte sept membres du Parlement britannique ainsi que John Bainbridge, membre de la British North American Merchants' Association, et le marchand et armateur Samuel Cunard, décide qu'une compagnie foncière est le meilleur moyen d'atteindre ses objectifs. Il demande au secrétaire aux colonies, lord Stanley, de négocier avec le gouvernement britannique une convention d'achat de terres de la Couronne au Nouveau-Brunswick. Pour sa part, le gouvernement du Nouveau-Brunswick est intéressé à vendre à la compagnie une grande étendue de terres sauvages, car une telle vente injecterait dans le Trésor de la colonie des capitaux dont il a grand besoin.
Érudit, orateur et homme d'État, Edward George Geoffrey Stanley, 14e comte de Derby, est favorable à la demande des investisseurs. Le 20 février 1834, la New Brunswick and Nova Scotia Land Company est constituée en corporation par une loi du Parlement; ses principaux objectifs sont l'achat, le défrichage, la colonisation, la culture et la location à bail de terres, la construction de routes, de ponts et d'autres voies de communication, ainsi que la construction de maisons, d'écoles, de chapelles, de scieries et d'autres bâtiments nécessaires pour encourager l'agriculture et la colonisation. Stanley, la plus grande et la plus prospère des collectivités fondées par la compagnie au Nouveau-Brunswick, est ainsi nommée en l'honneur du promoteur du plan de colonisation.


4.10.8