GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Découvrir le Fleuve en Canot

Introduction   Page 1   Page 2   Page 3   Page 4   Page 5

La distance totale entre Grand-Sault et Fredericton est de 125 milles (200 km) et le voyage peut se faire en quatre jours, mais il est préférable de prévoir une semaine pour pouvoir visiter des points d'intérêt, explorer quelques-uns des affluents, escalader certaines collines et apprécier pleinementcliquez ici - 30ko les attraits variés de la nature environnante. Cette partie du fleuve a été descendue en canot en 14 heures et 46 minutes, au temps de la crue printanière, alors que le fleuve est un torrent fougueux, et des radeaux propulsés seulement par le courant l'ont fait en une journée. On estime à 298 pieds (90 m) le dénivelé entre Grand-Sault et Fredericton, soit en moyenne 2 pieds 4 pouces par mille (0,45 m par km), ce qui témoigne de la rapidité des flots.

Cette excursion met en évidence la nécessité pour les autorités de voir à la préservation du fleuve. cliquez ici - 43koSur chaque affluent, on peut voir flotter du bran de scie, des bouts de billes, des bardeaux ou d'autres rebuts de scierie. Personne ne semble se soucier d'empêcher le déversement de déchets dans les cours d'eau, déchets qui, entraînés par le courant vigoureux, aboutissent tous à Saint-Jean. Les pêches aussi devraient être protégées. Presque tous les fermiers ont un filet et des centaines de saumons remontant la rivière vers leurs lieux de frai sont capturés avant d'arriver à destination. Certaines passes à saumon sont à sec et donc inutilisables. Des centaines et des centaines de sites sont tout désignés pour la pêche à la mouche le long du Saint-Jean, cliquez ici - 46koentre Grand-Sault et Fredericton. Cette section pourrait devenir aussi célèbre pour le saumon que certains de ses affluents. La croyance populaire veut que le saumon ne morde pas à la mouche, mais cela vient peut-être du fait qu'on n'a pas vraiment éprouvé cette technique. En cherchant un peu, on se rend compte qu'aucun effort récent n'a été entrepris pour mettre cette technique à l'épreuve.

En plus d'être plaisant et fort divertissant, ce voyage ne coûte pas plus cher que d'autres activités estivales. Pour une excursion d'une semaine, par exemple, les dépenses sont minimales : guides, canots, tentes, ustensiles de cuisine et autres coûtent environ 3 $ par jour, et les seules autres dépenses sont la nourriture et le passage pour Grand-Sault, qui ne sont pas non plus très coûteux.

En ce qui concerne les guides, on peut dire qu'il aurait été difficile de trouver mieux. George E. Armstrong, de Perth, est président de la New Brunswick Guide Association (Association des guides du Nouveau-Brunswick). C'est un jeune géant vif et élancé, amant de la forêt, canoéiste hors pair, splendide chasseur, pêcheur et photographe, et homme d'excellente compagnie. On peut en dire autant d'Adam Moore et de Henry Allan. Ces hommes ont passé leur vie dans les bois et sur l'eau; ils les connaissent à fond, peuvent repérer un bon campement d'un seul coup d'oeil, et sont des experts dans l'art de manoeuvrer un canot. C'est une joie de les voir à l'oeuvre, entreprenant chaque tâche avec compétence et efficacité tout en veillant au confort des voyageurs. Comme nous l'avons dit, M. Allan est un excellent cuisinier. cliquez ici - 31koTom Phillips est un maître de la rivière et, sous sa gouverne, son canot en bois de 300 livres (136 kg), ou chaloupe si vous préférez, se déplaçait aussi lestement que les canots de toile. Il était particulièrement intéressant d'observer avec quelle aisance il arrivait à lui faire remonter, à l'aide d'une perche, les eaux rapides de la Tobique.cliquez ici - 86kocliquez ici - 36ko En plus d'être le plus célèbre pêcheur d'alose de Fredericton, c'est un des hommes les plus habiles et honnêtes qu'il est donné de rencontrer. Ces quatre hommes sont tous compétents et de fréquentation agréable, et chacun fait en sorte que l'excursion se déroule dans les conditions les plus favorables. Les dames apprécieront d'ailleurs grandement ce périple, qu'elles peuvent faire dans le plus grand confort.

Autres scènes du Haut Saint-Jean...

cliquez ici - 72ko

cliquez ici - 41ko

cliquez ici - 55ko

cliquez ici - 42ko

cliquez ici - 31ko

cliquez ici - 38ko

D'autres images historiques du Nouveau-Brunswick...

Introduction   Page 1   Page 2   Page 3   Page 4   Page 5