GNB
Archives provinciales du Nouveau-Brunswick

Statistiques de l’état civil tirées de documents gouvernementaux (SD141)

pdf Outil de recherche
Introduction Introduction | Aide Aide | Index Nominatif Index Nominatif | Page de Recherche Page de Recherche
Vous pouvez accéder à cette série de documents au moyen du moteur de recherche de Statistiques de l'état civil. Cliquez sur le lien pour lire l'introduction. Elle s'affichera ci-dessous.
Naissances
IndexDescriptionAnnéesDossiersMise à jour
141A1b Index des demandes tardives d'enregistrement de naissance du N.-B. 1810-1921 110 730 2017-05-24
141A1c Index des tardives d'enregistrements de naissance: Serie de comté 1869-1901 2 294 2016-07-07
141A2/2 Index des registres des naissances des comtés 1800-1919 87 950 2017-05-25
141A5 Index d'enregistrement des naissances de la province 1870-1921 135 698 2017-05-11
Mariages
IndexDescriptionAnnéesDossiersMise à jour
141B7 Index des mariages du N.-B. 1847-1965 263 033 2017-05-12
Décès
IndexDescriptionAnnéesDossiersMise à jour
141C1 Index des décès pour les comtés du N.-B. 1885-1921 40 447 2017-01-28
141C4 Certificats provincials de décès 1815-1919 84 192 2017-04-04
141C5 Index des certificats de décès 1918-1966 231 783 2017-05-11

SD141 A2/2 STATISTIQUES DE L'ÉTAT CIVIL:

INDEX DES REGISTRES DES NAISSANCES DES COMTÉS ©

DEUXIÈME ÉDITION

INTRODUCTION

Historique:

Le Nouveau-Brunswick existait déjà depuis plus de cent ans lorsque fut adoptée la première loi sur l'enregistrement des naissances et des décès. Institulée An Act to Provide for the Registration of Births, Deaths, and Marriages (50 Victoria, ch. V), la loi fut adoptée le 5 avril 1887. Quoique l'enregistrement des mariages était déjà obligatoire depuis 1812, la loi s'y rapportant fut abrogée et reconstituée par la loi de 1887, qui prit effet le 1er janvier 1888. Au plan gouvernemental, le secrétaire de la province y était désigné comme le registraire général des statistiques de l`état civil; des registraires étaient nommés pour chacune des divisions d'enregistrement, alors définies comme correspondant à "chaque comté, ainsi qu'à la ville et au comté de Saint John".

Le système d'enregistrement a ensuite subi une révision en profondeur en 1920. Les registres créés entre 1888 et 1919 devaient, dès lors, être acheminés au registraire des statistiques de l'état civil. Pour raisons de conservation, les registres furent transférés aux Archives provinciales par le registraire en 1991 et 1992.

Description des registres des naissances:

Les registres que les Archives provinciales désignés sous le code "RS141 A2/1 Registres des naissances des comtés" sont les registres créés en vertu de la loi de 1887 susmentionnée. En règle générale, ces registres renferment le nom de l'enfant, le sexe, la date et le lieu de naissance, le nom du père et son occupation, le nom de jeune fille de la mère, le nom et l'adresse de la personne fournissant les renseignements, le nom de l'accoucheur, le nom du comté d'enregistrement, ainsi que la date et le numéro de l'enregistrement. Les registres n'ont toutefois pas tous été tenus avec le même degré d'exactitude ou de précision. Ainsi, certains registres renferment moins de renseignements que n'exigeait la loi, alors que d'autres en contiennent d'avantage. Parmi les éléments de données susmentionnés, les éléments soulignés sont ceux qui ont été transcrits et compilés dans l'Index informatisé.

Il n'a malheureusement pas été possible de retrouver tous les registres des naissances. Il manque, en effet, les registres suivants:

1. Comté de Westmorland, 1888-1919 (sans doute plusieurs registres, puisque ce comté inclut Moncton)
2. Comté de Sunbury, 1888-1919 (probablement un seul registre)
3. Comté de Madawaska, 1888-1909 (un registre)

Il est difficile de savoir si les registres manquants sont perdus à tout jamais ou s'ils pourront éventuellement être retrouvés. Le cas échéant, ils seront rajoutés au registre informatisé A2/1 et indexés. Leur absence actuelle représente, pour le présent Index, un manque d'information importante.

Projet de transcription et d'indexage:

Grâce aux ressources combinées de la Direction des statistiques de l'état civil et des Archives provinciales, chacune des naissances fiqurant dans les registres et datant d'avant 1900 a été transcrite et compilée dans le présent Index, qui renferme au-delà de 79 606 enregistrements de naissance. En indexant tous les enfants, tous les pères et toutes les mères nous avons, bien sûr, triplé le volume de l'Index, mais sa valeur archivistique s'en est trouvée enrichie d'autant. Le présent Index compte ainsi plus de 6 500 pages et est disponible sur microfilm.

Au cas où cela pourrait être utile aux chercheurs, voici le nombre de naissances enregistrées pour chaque comté:

Comté

Nombre total de naissances

Naissance la plus ancienne

Albert 3,017 1804
Carleton 3,143 1839
Charlotte 3,171 1812
Gloucester 12,418 1818
Kent 10,239 1829
Kings 4,619 1801
Madawaska 3 1868
Northumberland 6,458 1819
Queens 3,585 1843
Restigouche 3,683 1844
St. John 16,376 1813
Victoria 2,736 1850
York 10,156 1838

Éléments de données et critères de transcription:

Voici les éléments qui ont été transcrits dans l'Index à partir des données contenues dans les registres, de même que les critères de transcription appliqués tout au long du projet. Les éléments de données paraissent ici selon leur ordre de présentation dans la sortie d'imprimante:

L'on s'est efforcé d'assurer une transcription exacte des noms des enfants, des mères et des pères. Il importe toutefois de noter que les registres comportent de nombreuses erreurs et que le chercheur devrait systématiquement chercher un nom sous les differentes variantes orthographiques pouvant s'y appliquer. Dans bien des cas, en raison d'une usure prononcée des registres, il ne susbistait qu'une partie des noms inscrits; le cas échéant, nous avons transcrit les parties encore lisibles de ces noms et intercalé des tirets (---) là où il manquait des lettres. Lorsque, dans un registre, le nom de famille ou le prénom d'une personne manquait, nous avons signalé ce fait à l'aide de cinq tirets (-----). Lorsque nous avons pu identifier le nom ou les lettres manquantes, à partir d'autres inscriptions du registre par exemple, nous avons signalé ce fait en plaçant une astérisque (*) à la suite du nom en question.

Malgré que les registres comportaient de nombreuses inexactitudes, nous n'avons pas voulu y apporter de corrections afin que l'Index puisse refléter fidèlement les registres des naissances. Sauf quelques exceptions, nous n'avons pas voulu modifier la graphie d'un nom de famille consigné dans les registres. Toutefois, lorsque la graphie d'un prénom était manifestement erronée, nous y avons souvent apporté la correction qui s'imposait: "Willaim" est devenu "William", "Goerge" est devenu "George" et ainsi de suite. Nous avons cependant pris grand soin de ne pas modifier la graphie d'un nom en nous fondant uniquement sur une présomption.

ENFANT
Dans cette colonne figure le nom de l'enfant dont la naissance a fait l'objet de l'enregistrement. Dans certains cas, le registre ne fournissait pas le prénom de l'enfant; nous avons signalé ce fait à l'aide de cinq tirets (-----). Lorsque le nom de famille de l'enfant ne correspondait ni à celui du père ni à celui de la mère, nous l'avons indexé tel qu'il figurait dans le registre. Cependant, lorsqu'il était difficile de déterminer, parmi deux noms inscrits, lequel constituait le nom de famille de l'enfant, nous avons inscrit l'enfant sous les deux noms, sachant que même si l'une des deux inscriptions était erronée, l'autre serait sans doute correcte. Cette situation s'est produite surtout lorsqu'il fallait déterminer si le nom figurant à la suite du prénom de l'enfant représentait le second prénom de l'enfant ou plutôt son nom de famille.

S
Indique le sexe de l'enfant.

DATE DE NAISSANCE (ANS + MO + JR)
Date de naissance de l'enfant, d'après le registre des naissances. La date est présentée selon l'ordre suivant: "année-mois-jour". Nous avons indiqué par des tirets tout élément de donnée manquant. Les registres se rapportent surtout à des naissances survenues durant la deuxième moitié du siècle derner; néanmoins, bon nombre des naissances consignées dans ces registres datent d'avant 1850. La naissance la plus ancienne consignée dans un registre remonte à 1801. Il y a lieu de signaler que, dans environ quatre cas, le registraire aurait erronément indiqué que la niassance datait de 100 ans auparavant. A titre d'exemple, une naissance survenue en 1925 peut avoir été enregistrée comme datant de 1825. Pour ces quelques cas particuliers, la date erronée figure dans la colonne se rapportant à la date de naissance, tandis que la date correcte figure, entre parenthèses, dans la colonne se rapportant à l'enfant.

LIEU DE NAISSANCE
Il s'agit du lieu de naissance de l'enfant. Bien sûr, dans la plupart des cas le lieu de naissance se situe dans le comté d'enregistrement, mais cela n'est pas toujours le cas. Dans bon nombre de cas, la naissance a été enregistrée dans un comté voisin, voire dans un comté très distant du lieu de naissance. Dans d'autres cas, l'enregistrement concerne une naissance survenue aux États-Unis ou encore outre-mer.

PERE
Le nom du père de l'enfant figure dans cette colonne.

MERE
Cette colonne devrait normalement contenir le nom de jeune fille de la mère. Or, bien souvent, le registre contient le nom de mariage de la mère, plutôt que son nom de jeune fille. Lorsque cet élément de donnée manquait, nous l'avons indiqué par des tirets. Nous tenons à signaler que nous n'avons, en aucun cas, appliqué à le mère le nom de famille du père.

COMTÉ (CO)
Cette colonne indique, sous forme de code abréviatif, le comté d'enregistrement. (Il ne s'agit donc pas nécessairement du comté où la naissance a eu lieu). En règle générale, le code a été formé à partir des deux premières lettres du nom du comté, sauf pour le comté de Saint John, désigné plutôt par le code SJ. La liste des codes de comtés parait un peu plus loin, avec la liste des codes de registres.

CODE DE REGISTRE (CD)+(RG)
Dans cette colonne figure le code (de l à 15) assigné aux registres des naissances par la Direction des statistiques de l'état civil. Lorsqu'il y plusieurs registres pour un même comté, le code est suivi d'un tiret et d'un chiffre indiquant le tome, ou numéro de registre, en question. A titre d'exemple, le code "1-2" paraissant dans la colonne réservée aux registres désigne le comté de Saint John (code 1), tome 2. Les codes de comtés et de registres sont les suivants:

Comté

Abréviation

Code de Registre

Saint John SJ 1
Charlotte CH 2
Sunbury SU 3 (aucun registre)
Queens QU 4
Kings KI 5
Albert AL 6
Westmorland WE 7 (aucun registre)
Kent KE 8
Northumberland NO 9
York YO 10
Carleton CA 11
Victoria VI 12
Madawaska MA 13
Restigouche RE 14
Gloucester GL 15

PAGE (PG) ET NUMÉRO (NUM)
Cette colonne indique le numéro de la page du registre dans lequel la naissance a été consignée, ainsi que le numéro d'enregistrement de la naissance. Un numéro zéro (0) en guise de numéro d'enregistrement sert à signaler que les naissances figurant sur la page du registre n'ont pas été numérotées.

NUMÉRO DE FILM (FNUM)
Il s'agit du numéro du microfilm des Archives provinciales sur lequel la naissance parait.

Naissances datant d'après 1899:

Les naissances datant d'après 1899 et figurant dans les registres des naissances ont été indexées sur microfiche par la Direction des statistiques de l'état civil au cours des années 1980. Ces microfiches ne sont toutefois pas encore (en 1994) accessibles pour consultation publique.

Notes pour la deuxième édition:
La première édition de cet Index fut sortie en mars 1994. Immédiatement après la parution, le volume 3 du comté de Saint John (code 1-3) fut retrouvé par le Bureau des statistiques de l'état civil. Avec sa transcription, plus de 1 500 noms furent ajoutés à l'Index. De plus, on avait découvert que 200 noms d'enfants avaient été liés aux mauvais noms de parents à cause d'une erreur d'alignement des pages. Ceci est maintenant corrigé.

Note spéciale aux chercheurs:

On doit souligner que les chercheurs peuvent retrouver plusieurs erreurs orthographiques entre cet Index et leurs documents de famille et autres. Veuillez s'il vous plaît tenir compte du fait que les documents archivistiques ne peuvent être d'aucune façon corrigés, révisés ou changés. L'intégrité historique de chaque document exige cette interdiction. Les index fournis par les Archives provinciales ne sont que des outils pour aider à trouver de l'information dans les documents et donc doivent refléter ces documents tels qu'ils furent créés. Les index ne sont aucunement des registres officiels.

*

4.9.2